Attention Cookies are used on this site to provide the best user experience. If you continue, we assume that you agree to receive cookies from this site. OK

Élagage

Taille de la vigne


Formes de reproduction et taille

La forme de culture est choisie à la fois par rapport à la vigne cultivée et à la tradition du territoire, mais généralement les deux choses vont de pair.

Nous gardons à l'esprit que les plants de vigne qui sont implantés sont appelés "barbatelle", ils sont greffés, et il est recommandé de les laisser pousser librement pendant toute la première année, afin qu'ils développent bien le système racinaire.

Ce n'est qu'après que les premières coupes commencent, ce qui donne forme à la plante. Voici quelques-unes des formes d'agriculture les plus utilisées dans les vignobles.

Guyot

C'est une forme très ancienne d'élevage mural, qui tire son nom de la personne qui l'a diffusé, dans la seconde moitié du XIXe siècle. Le Guyot peut être adapté à la majorité des vignes, surtout dans les collines, et est un système qui prévoit de maintenir la tige à environ 80 cm du sol et de garder un fruit en forme de fruit allongé horizontalement le long d'un fil.

La tête fruitière est pourvue d'un nombre variable de bourgeons, généralement compris entre 8 et 12, à partir desquels se développent les pousses de fructification qui poussent verticalement, liées aux fils métalliques. À côté de la tête du fruit, il y a un éperon, une autre branche coupée en 2 bourgeons avec taille d'hiver, qui sert à remplacer, l'année suivante, la tête du fruit qui a produit et qui doit être coupée. La taille renouvelle donc chaque année l'éperon et la tête fruitière à partir des deux bourgeons présents sur l'éperon lui-même.

renversé

L'inversé est une variante du Guyot, où le vêtement en forme de fruit, au lieu d'être conservé horizontalement, est plié et attaché au fil sous-jacent.

Une autre variante est le double à l'envers, qui a deux branches qui sont situées une à droite et une à gauche de la tige, mais cette solution convient si le sol est fertile et la vigne vigoureuse.

Cordon éperonné

Le cordon éperonné est un autre système de mur qui est basé sur une taille sévère, car les pousses, à la fois végétatives et productives, sont des éperons, taillés à 3 bourgeons au maximum. Les éperons sont disposés en ligne sur le prolongement de la tige (corde) qui est courbée de façon à ce qu'elle soit horizontale, parallèle aux fils.

Les bourgeons fruitiers proviennent des bourgeons d'éperon, et les éperons sont renouvelés chaque année.

jeune arbre

C'est une forme d'élevage en voie d'abandon, pratiquée aussi bien en sécheresse qu'en zone froide, donc pour deux types différents de facteurs climatiques limitatifs qui conduisent cependant au même choix. Le jeune arbre de vigne se soutient pratiquement sans besoin de supports, car il est maintenu bas, avec un tronc court à partir duquel les branches se ramifient et qui portent les branches productives. Pour la culture de quelques plantes isolées, ainsi que pour la culture en pot, cela peut être une bonne solution.

Pergola de vigne

Une pergola de vigne sous laquelle déjeuner ensemble comme le montrent de nombreux films et publicités dans des maisons de campagne peut être très évocatrice et agréable, alors pourquoi ne pas essayer d'y arriver? Pour y arriver, vous devez construire une charpente horizontale et planter des vignes à proximité, qui grimperont grâce à leurs organes de préhension (vrilles) et formeront les branches et les arbres fruitiers.

Lors de la taille de la vigne

Le vignoble a deux périodes de taille dans l'année, au cours desquelles différentes interventions sont effectuées: taille d'hiver pendant le repos végétatif et taille d'été. Si dans la plupart des plantes fruitières, l'intervention hivernale est la principale, la coupe estivale est également très importante pour la vigne.

Période de taille:

Taille d'hiver (taille sèche): de novembre à mars.

Taille d'été (taille verte): diverses opérations à effectuer dans l'arc végétatif, entre la fin du printemps et l'été.


Taille d'hiver

L'élagage d'hiver ou l'élagage à sec est l'ensemble de toutes les opérations de coupe qui sont effectuées pendant le repos végétatif et qui dépendent du type de formation choisi.

Quand tailler en hiver

L'élagage d'hiver a lieu entre novembre et mars, et en tout lieu et en toute année, l'anticipation ou le report de ce moment peut avoir des effets, même souhaités.

Par exemple, une taille tardive, presque proche des pleurs, a pour conséquence de retarder le bourgeonnement, et cela peut être une stratégie qui peut être spécifiquement adoptée dans les zones sujettes au gel avant verili, pour réduire le risque.

Combien tailler

L'étendue de l'élagage, en général, sans considérer uniquement les formes de formation décrites ci-dessus, est définie selon deux distinctions,

La première:

  • Taille courte: lorsque les branches sont coupées en éperons et restent avec 3 bourgeons au maximum.
  • Taille longue: lorsque les pousses sont raccourcies de manière à avoir encore de nombreux bourgeons, en nombre variable jusqu'à environ 20.

La deuxième:

  • Mauvaise taille: quand il reste moins de 10 bourgeons totaux par plante.
  • Taille riche: lorsqu'il reste plus de 20 bourgeons par plante.

Le nombre de bourgeons qui restent sur chaque plant affecte la quantité et la qualité des raisins qui seront produits et il faut donc faire attention à l'équilibre entre les deux paramètres. Le fait de laisser de nombreux bourgeons conduit en fait à une production abondante de raisins, qui auront cependant peut-être une faible teneur en sucre et une faible teneur en composés aromatiques et colorants. Il peut être taillé de cette manière en présence de sols fertiles, tandis que sur les sols pauvres et les environnements arides, il est nécessaire de couper davantage pour assurer la nutrition de tous les régimes de la plante.

Taille d'été

L'élagage d'été ou l'élagage vert est cet ensemble d'interventions qui ont lieu pendant la saison de croissance de la plante, et est généralement laborieux et non moins important que l'élagage d'hiver.

Cependant, le montant réel de l'élagage d'été dépend de nombreux facteurs:

  1. Tendance climatique vintage.
  2. Vigueur des plantes.
  3. Système de formation adopté.

Dans les vignes prisées, la taille estivale est toujours nécessaire pour garantir la qualité de la production et réduire les risques de certaines pathologies favorisées par l'ombrage et la stagnation de l'humidité typiques des feuillages denses.

Voyons en quoi ils consistent.

Décoloration et quadrillage

La succion consiste à retirer les pousses, improprement appelées ventouses et plus précisément ventouses, qui naissent des bourgeons latents le long de la tige. Celles-ci exerceraient une compétition avec les pousses productives et si elles sont prises à temps, lorsqu'elles mesurent 10 à 15 cm de long au maximum, elles peuvent également être retirées manuellement, sans ciseaux.

Les échecs: c'est l'élimination des pousses redondantes des branches et des éperons, de sorte qu'il n'en reste qu'une pour chaque nœud, et sert à éviter d'avoir un feuillage trop dense. C'est une opération à réaliser à la main, et avec l'habileté nécessaire pour choisir les meilleurs pousses à quitter.

Lier les pousses

Dans les systèmes d'entraînement tels que ceux décrits ci-dessus (guyot, cordon éperonné, ...) qui fournissent des fils tendus horizontalement, les pousses doivent être attachées à ce dernier afin de diriger correctement la croissance de la plante murale le long des supports.

Garniture

Le nappage consiste à éliminer les apex des pousses et des jeunes feuilles poussées au-delà des derniers brins. Cette opération doit être effectuée entre la nouaison et la fermeture des grappes (fin juin-mi-juillet) et pas trop tard, pour éviter que la plante ne réagisse en émettant trop de femelles à un moment où elle doit plutôt canaliser ses ressources dans la maturation des grappes .

Peler et éclaircir les grappes

Puffing: dans le cas où les grappes sont excessivement couvertes par les feuilles, un trop grand nombre est éliminé pour leur garantir suffisamment de lumière et éviter de créer un microclimat humide autour d'eux, ce qui favoriserait l'établissement de maladies fongiques telles que le mildiou et le botrytis. Cependant, si les bouquets sont déjà découverts et éclairés, il n'est pas nécessaire de parcourir. Éclaircissage des grappes: il n'est pas toujours nécessaire, au contraire, si pendant la taille hivernale une charge équilibrée de bourgeons est maintenue sur la plante, les grappes qui se développent en général sont en nombre suffisant pour garantir des productions de bonne qualité. Dans certains cas, cependant, pour améliorer la teneur en sucre des raisins et donc du moût, les grappes jugées trop nombreuses sont enlevées, juste avant la véraison, ou la coloration des baies.

Précautions après l'élagage

Lorsqu'elles sont taillées, les plants de vigne subissent des coupes par lesquelles les agents pathogènes pourraient pénétrer, et en fait, ils sont généralement traités avec des produits en cuivre à des fins préventives. Alternativement, nous pouvons essayer des traitements avec des produits à base de propolis, qui remplissent des fonctions de protection basées sur les propriétés incroyables de cette substance fabriquée par les abeilles. Les résidus de taille peuvent être utilisés pour nourrir le compost après le déchiquetage.


Contacts