Attention Cookies are used on this site to provide the best user experience. If you continue, we assume that you agree to receive cookies from this site. OK

Quoi écrire sur les étiquettes

Schéma d'étiquetage d'un vin AOP ou IGP


1. Nom de l'Appellation d'où provient le vin

2. Expression communautaire (possible à la fois dans son intégralité et en DOP) ; alternativement ou en plus, il est également possible d'indiquer le terme DOC italien traditionnel
3. Année de récolte des raisins
4. Marque du vin. Il peut également contenir l'un des termes « Villa » ou « Rocca » s'il est inséré dans une marque préexistante enregistrée avant le 4 mai 2002 (la marque + mention peut également être insérée dans le nom ou la raison sociale de l'embouteilleur, mais dans dans ce cas les caractères doivent être minimisés)
5. Nom ou raison sociale + Commune et État membre de la personne qui a commandé la mise en bouteille (mise en bouteille par un tiers)
6. Embouteilleur tiers (embouteilleur réel) indiqué par le code ICQRF suivi des initiales IT - Alternativement, l'embouteilleur tiers peut être indiqué, s'il s'agit du lieu d'embouteillage. physiques et légaux sont situés dans différentes communes non voisines : Mise en bouteille pour le compte de Azienda Agricola Franco Bianchi, Casalbordino, Italie dans l'usine de Chieti
7. Numéro de lot auquel appartient le vin
8. Volume nominal du conteneur
9. Titre alcoométrique volumique réel
10. Indication d'origine
11. Indication allergène


Schéma d'étiquetage d'un vin AOP (Docg et Doc)


1. Nom de l'Appellation d'où provient le vin
2. Terme traditionnel (possible à la fois en toutes lettres et en abréviation DOC), qui remplace l'expression DOP
3. Nom d'une unité géographique plus petite (MGA): dans ce cas la "Sous-zone" "Terre di Casauria" ou "Casauria", reconnue dans la zone de production plus large de la DOC MdA
4. Année de récolte des raisins
5. Mention traditionnelle, qui doit être spécifiquement prévue par le cahier des charges relatif à la production
6. Mention « Vignoble » suivi du « toponyme », c'est-à-dire le nom du lieu qui n'est pas géographique
7. Nom ou raison sociale de l'embouteilleur. Il est possible d'utiliser les termes « mis en bouteille dans l'aire de production » et « mis en bouteille à l'origine par la ferme » (à condition que la mise en bouteille ait lieu chez le producteur), éventuellement complétés par les mots « entièrement produit »
8. Commune et État membre dans lequel l'embouteilleur a son siège social
9. Numéro de lot auquel appartient le vin
10. Volume nominal du conteneur
11. Titre alcoométrique volumique acquis
12. Indication d'origine
13. Indication allergène
14. Numéro de conteneur, une indication possible sans
exigences particulières (mais cela doit être démontrable et cela va
prouvé, à la demande des organismes de contrôle, son
précision)

Schéma d'étiquetage d'un vin IGP (anciennement IGT)

1. Nom de la dénomination

2. Terme accompagnant l'unité géographique italienne (il peut aussi être dans l'abréviation « IGT »), qui remplace l'expression IGP

3. Nom de deux cépages : dans ce cas le vin est issu à 100% des deux cépages. Aglianico est la variété dominante

4. Année des vendanges (facultatif)

5. Symbole communautaire qui distingue l'IGP, déclaré conformément aux dispositions de l'annexe V du règlement CE N. 1898/2006 modifié par le règlement CE n° 628/08 (facultatif)

6. Nom ou raison sociale de l'embouteilleur. Dans des conditions particulières, il est également possible d'utiliser des termes tels que « mise en bouteille par le vigneron » ou « mise en bouteille à l'origine » ou « mise en bouteille à la ferme », mais dans ce cas le vin en question doit être mis en bouteille chez le producteur ( le principe de prévaloirsans pour autant)

7. Commune et État membre dans lequel l'embouteilleur a son siège social

8. Indication d'origine

9. Numéro de lot auquel appartient le vin. Son indication est à la discrétion de l'embouteilleur (dans ce cas il indique que le vin a été mis en bouteille le 119ème jour de 2013, soit le 29.04.2013)

10. Volume nominal du conteneur

11. Titre alcoométrique volumique acquis

12. Indication allergène

Schéma d'étiquetage d'un vin sans AOP ni IGP


1. Catégorie de produit (également VIN DE CÉPAGE)

2. Nom du cépage, également autorisé pour les vins sans AOP et IGP : Merlot, Cabernet Sauvignon, Cabernet franc, Syrah, Chardonnay et Sauvignon (et leurs synonymes) sont les seuls autorisés pour l'Italie, à condition toujours qu'au moins 85 % provient de la variété indiquée (100 % si 2 ou plus sont indiqués) et que cela est démontrable

3. Année des vendanges (facultatif)

4. Nom ou raison sociale de l'embouteilleur

5. Commune et État membre dans lequel l'embouteilleur a son siège social

6. Volume nominal du conteneur

7. Titre alcoométrique volumique acquis

8. Indication d'origine (peut être omise si Vin ou Vin de cépage est intégré au terme "d'Italia")

9. Indication des allergènes, qui doit être apposée sur l'une des étiquettes du récipient ou directement sur le récipient de tous les vins ayant une teneur en sulfites supérieure à 10 mg/l. Il n'y a pas de caractères minimum et il ne peut être écrit qu'en italien mais, si le vin est envoyé dans d'autres pays de l'UE, la langue doit être vérifiée. Peut-être aussi des dérivés de lait / d'œuf

10. Numéro de lot auquel appartient le vin ». Son indication est à la discrétion de l'embouteilleur (dans ce cas il indique que le vin a été mis en bouteille le 79ème jour de 2012, soit le 19.03.12)


Schéma d'étiquetage d'un vin mousseux de qualité

1. Catégorie du produit dont est issu le vin

2. Année de vendange (facultatif)

3. Terme relatif à l'indication de la teneur en sucre

(obligatoire). Le terme Brut indique que la teneur en sucres résiduels est inférieure à 12 g/l

4. Nom ou raison sociale du producteur (ou vendeur). Alternativement :

* le producteur (ou transformateur ou vigneron effervescent) peut être indiqué avec le code ICRF, complété par le nom du vendeur (Elaboré par 123/CN/IT Vendu par Massimo Mezzapelle, Petrosino, Italie)

* seul le vendeur peut être indiqué à la place du nom

du fabricant, mais dans ce cas le siège doit être déclaré

de l'usine du producteur (Massimo Mezzapelle, Petrosino, Italie. Dans l'usine de Cantine Europa)

5. Commune et État membre où le fabricant a son siège social

6. Numéro de lot auquel appartient le vin

7. Volume nominal du conteneur

8. Titre alcoométrique volumique acquis

9. Indication d'origine

10. Indication allergène

Domicile
Acheter
Devenir un affilié
Contactez-nous